Astrologie

Forum gratuit d'astrologie
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Je le témoignage car j'ai eu un bon resultat
Ven 29 Mai - 12:27 par duchezlaura

» Présentation de Saha
Mer 17 Déc - 12:28 par Saha

» LE SIGNE DU VERSEAU
Ven 10 Oct - 17:45 par Tofa2111

» LE SIGNE DES POISSONS
Ven 10 Oct - 17:44 par Tofa2111

» Histoire de l'astrologie!
Ven 10 Oct - 17:34 par Tofa2111

» Bonjour tout le monde
Ven 10 Oct - 17:16 par Tofa2111

» Addiction aux jeux, Venez en parler!
Ven 10 Oct - 17:13 par Tofa2111

» besoin d'aide
Ven 10 Oct - 17:11 par Tofa2111

» Bonjour
Ven 10 Oct - 17:09 par Tofa2111

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 LE SIGNE DU SAGITTAIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 56
Localisation : belgique
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: LE SIGNE DU SAGITTAIRE   Dim 28 Mar - 18:06

FEU, MUTABLE. Ce signe symbolise les hanches, les cuisses et les voies respiratoires. Cette phase respire la joie de vivre, la santé et la franchise. L'individu y est plutôt extraverti, coléreux et ardent. Il est expansif, remuant, mondain et en même temps près de la nature. Le sujet aime avoir ses aises, de vastes perspectives ou horizons devant lui et le sens du “supérieur”, ce qui peut indiquer la philosophie ou les grandes organisations, administrations ou autres. Il a des intérêts très divers qui passent par de nombreux styles variés, comme brasser l'utopie ou la philosophie, etc. Il ne recule ici devant aucun excès démesuré, car il sent qu'il peut viser juste avec sa flèche, à l'image du symbole du signe, un centaure tirant une flèche. Mais il peut aussi se laisser porter par ce qui vient à lui. Il recherche l'absolu, souvent de façon scientifique.
Observations : assurance, largesse, classe dans l'organisation et la cohésion, idéalisme, philosophies, vantardise, mégalomanie, universalisme, superficialité, nomadisme.

_________________
La critique est aisée mais l'art est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrologie.moncontact.com
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 56
Localisation : belgique
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: LE SIGNE DU SAGITTAIRE   Dim 28 Mar - 18:06

LE SAGITTAIRE



Neuvième signe du zodiaque. 23 novembre - 23 décembre. Feu - mutable - positif - masculin. Maîtres : Jupiter et Neptune. Chute de Mercure. Affinités : Soleil et Mars.

• Significations essentielles : élans de l'esprit et du corps, la foi, les voyages.
• Sens psychologique : dynamisme.
• Sens social : enseignement secondaire, universités, religion, églises, missions, grand tourisme, expansion coloniale.
• Localisation physiologique : région de la hanche aux genoux, nerf sciatique.
• Action pathologique : agitation.
• Tendances de l'activité : enseignement supérieur, professorat, littérature, carrières libérales, religieuses, longs voyages, missions, hippisme, aviation, motos, voitures.

La phase Sagittaire établit des relations entre les apparences extérieures et les apparences intérieures du Scorpion. Les signes fixes sont des signes de pouvoir. Les signes mutables sont des signes où le mental est mis en avant. Cette phase sagittaire débute par l'entrée en scène de la collectivité ou autre personne (Balance). Puis on peut sentir et canaliser cette collectivité, dans le meilleur des cas, fusionner avec elle (Scorpion). Dans le Sagittaire, on trouve l'emploi du pouvoir Scorpion dans un but et un souci d'efficacité, d'usages collectifs, par extension du mental.
L'entrée de la nature dans son grand sommeil, nous montre que les jours déclinent de plus en plus pour arriver vers la nuit la plus longue. Le collectivisme (la nuit) se dirige droit devant lui, sans opposition. L'individualisme (le jour) est dominé par cette force collective. Les pourquoi des choses ne sont pas percés uniquement par les sentiments issus du Scorpion. L'esprit abstrait intervient à présent d'une façon intuitive (signe de feu) et tend à former une synthèse. Nous avons vu dans les Gémeaux que la pensée était multiplicatrice, dans la Vierge elle divise, dans le Sagittaire elle étend et dans les Poissons elle comprime.
Pas de discrimination dans le Sagittaire, il s'agit plutôt de se consacrer à des choses plus universelles ou de découvrir des principes universels dans les faits. Le facteur affectif compte moins que dans le Scorpion. L'important est la mise en place des faits et des choses dans un cadre philosophique ou religieux (terme qui prend sa racine éthymologique dans le mot relier) pour pouvoir participer réellement à un ensemble social plus vaste.
La quête initiatique du Scorpion se transforme dans le Sagittaire en une quête de la vérité, de l'absolu. Les croisades, l'abstraction, la métaphysique, les pèlerinages, la quête de Dieu dans la religion sont autant de moyens que l'esprit humain a pu découvrir pour arriver aux sphères supérieures de l'esprit. Dans les Gémeaux, signe opposé, l'homme cherche des connexions proches. Dans le Sagittaire, il s'agit de connexions lointaines. Il est prêt à défendre de tout son poids la vérité qu'il a découverte, et souvent avec un manque de tact et de subtilité surprenant. L'Espagne est un pays Sagittaire, l'inquisition espagnole en Amérique du Sud est un exemple frappant de despotisme, il est navrant de constater qu'une quête de vérité puisse dégénérer de la sorte. Le Sagittaire comprend mal qu'on ne se relie pas à un ensemble plus grand. Il y a identification sociale, car il cherche bien souvent à réduire ses incertitudes intérieures, ayant toujours besoin d'espace autour de lui. Le Sagittaire symbolise aussi les pays aux grands espaces. Si l'on réduit cette phase à un espace limité, on la rend malheureuse. Il y a le besoin d'exercer son corps afin qu'il soit toujours libre. Jupiter, dans la mythologie grecque ne souffrait d'aucune contrainte, violant, prenant, ne se laissant dominer par personne. Son but était néanmoins charitable, celui d'assurer l'existence de l'humanité. Du haut de son Olympe, il ne voyait pas l'homme seul, mais l'ensemble de l'humanité.
La diffusion d'un enseignement constitue un moyen de consolidation de ses propres fondations spirituelles. Il va à l'étranger pour se retrouver en lui-même. La forme abstraite d'études des civilisations et une forme de philosophie de l'existence ont un but commun : la découverte de nouveaux territoires intérieurs. Le côté personnel de l'existence est traité négligemment, car il accorde la plus grande importance aux lois spirituelles et à la morale. Le but ou le sens du but, est un mot-clé Sagittaire. Comme on le voit dans le symbolisme du centaure, autre représentation graphique du signe : il pointe son arc à 45°, au maximum d'efficacité, là où la flèche ira le plus loin. Le cheval est un animal domptable, à l'inverse du taureau qui est indomptable ; la plus noble conquête de l'homme. Il cherche à se conquérir lui-même.
L'enthousiasme est inné et il peut sacrifier beaucoup à ses idéaux. La mobilité constitue également une indication du caractère changeant de son esprit.
En relation aux signes de Feu, le Bélier est une forme de la manifestation individuelle, le Lion est une forme d'expression de l'ego (sous toutes ses formes), le Sagittaire c'est la prise de conscience de cet ego et de ce moi ; c'est pourquoi il peut y avoir sadisme et intolérance, car il a toujours des idées personnelles, malgré des impressions d'impersonnalité qui peuvent se dégager de lui. Dans ce cas, c'est une incertitude inconsciente à l'égard du nouveau cadre qu'il vient de découvrir.
Le Sagittaire “évolué”, cherche le contenu des choses. La large vision qu'il a acquise lui permet de mieux comprendre autrui. Le feu, mobile se manifeste au mieux dans un comportement plein d'espoir, plein de confiance enfantine en l'avenir. Certains dangers précis, peuvent avoir raison de lui, car il sous-estime les conséquences de ses actes, la faute à sa confiance aveugle et à son optimisme. Il se dégage du ménage, de la famille, de l'entourage (Jupiter), se sentant faire partie d'un tout plus grand, (Neptune, planète des obligations sociales et de la liberté à l'intérieur de la collectivité), vers le défi que représente sa situation dans cet ensemble plus grand, qu'il verra dans le Capricorne.
Mot-clé : prise de conscience de soi-même, par extension mentale de faits qui peuvent s'expliquer de façon rationnelle et difficilement par les écrits et les mots.

_________________
La critique est aisée mais l'art est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrologie.moncontact.com
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 56
Localisation : belgique
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: LE SIGNE DU SAGITTAIRE   Dim 28 Mar - 18:06

LES MOTS SAGITTAIRE



Par le terme “mot”, j'entends : ce qui est issu à partir d'un archétype. Par exemple, un signe fait ressortir certaines attributions symboliques, toutes issues des ramifications de l'archétype de base du signe.
Parmi ces mots, on peut trouver : les amazones, sportifs (coureurs, lanceurs de poids, archers, etc.). La recherche du dépassement : chasseurs (toujours une dérivation symbolique de l'arc). Les jeux olympiques (la flamme olympique que l'on envoie à l'étranger). Le guide, instructeur, celui qui met la lumière dans la nuit (le feu dans les jours les plus courts). C'est le jugement impartial (Jupiter signe la légalité). Le dressage, philosophie, interprètes, art médical, auxiliaire médical, vocation religieuse (pasteur, prêtre, missionnaire, ordres enseignants, etc.). L'import-export, carrières maritimes, envoyés spéciaux, journalistes-reporters envoyés à l'étranger. Les tactiques militaires, écoles de guerre, hautes études militaires, stratégie.
Anatomie : hanches, cuisses, foie. Rhumatismes, goutte, sciatique, diabète, la dégénérescence organique graisseuse peuvent poser des problèmes.
Animaux : cerf, daim, cheval, éléphant, paon.
Couleurs : violet (couleur de Jupiter), indigo.
Métaux : étain, fer forgé.
Parfums : violette, fougère, genêt, lavande, orchidée, vanille, ambrette.
Pays : l'ascendant des Etats-Unis est Sagittaire, le Soleil étant en Cancer.
Plantes : santal, laurier, hêtre, frêne, le poirier, le tilleul, l'eucalyptus, le bouleau, la canne à sucre, la marjolaine.
Talismans : turquoise (pour la chance), améthyste (pour garder la tête froide), lapis-lazuli (empêche le mensonge et combat l'apoplexie).

_________________
La critique est aisée mais l'art est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrologie.moncontact.com
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 56
Localisation : belgique
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: LE SIGNE DU SAGITTAIRE   Dim 28 Mar - 18:07

La mythologie du Sagittaire




Chiron était un centaure, fils de Chronos, frère de Jupiter. Il fut blessé lors d'une guerre contre ses frères de race par une flèche qui avait été plongée dans le sang du dragon de Lerne, tué par Heraclès (Hercule). Il fut touché dans le flanc, dans sa partie animale.
Immortel, il ne pouvait mourir, mais il souffrait beaucoup. Plus il souffrait, plus il devenait humain et sage. Il finit par donner sa vie pour un humain qui le méritait. Le Sagittaire souffre beaucoup de ses instincts, comme s'il y avait là une blessure inguérissable.

_________________
La critique est aisée mais l'art est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astrologie.moncontact.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SIGNE DU SAGITTAIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SIGNE DU SAGITTAIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Discussion] Signe astrologique du Sagittaire en un seul mot
» MBTI et Signe Astrologique
» Cérès en Signe
» Junon en signe et maison
» Saturne en sagittaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astrologie :: Les douze signes du zodiaque et Mytologie.-
Sauter vers: